Enseignement supérieur

Le MR prend acte du courrier envoyé au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par les six recteurs de nos universités, réclamant 15 millions d’euros d’ici à 2017.

« Honnêtement, c’est là une demande tout à fait raisonnable ! En effet, sachant que le Ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) a promis à maintes reprises 100 millions d’euros pour le secteur sur cette législature, réclamer 15% de cette somme dans les 2 ans… rien de farfelu ou d’extraordinaire budgétairement », observe Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Tous les acteurs de terrain dénoncent tour à tour, et depuis longtemps, l’important déficit de financement de notre enseignement supérieur suite à une massification du nombre de ses étudiants, ce qui à terme pourrait compromettre sa qualité et son excellence. Pour le MR, l’inquiétude des recteurs est donc parfaitement légitime.

« Par ailleurs, M. Marcourt a également annoncé la réforme de la formation des enseignants pour 2017… Une seule question me brûle donc désormais les lèvres : où a-t-il trouvé les budgets nécessaires pour mener de front cette réforme et le refinancement de l’enseignement supérieur alors que ce Gouvernement n’a de cesse de se plaindre devant les parlementaires du manque d’argent ? Et dans ce dossier, je ne manquerai pas de rappeler à M. Marcourt ses obligations pour les Hautes Écoles », rappelle Françoise BERTIEAUX.