Enseignement supérieur

Alors qu’il avait mis à feu et à sang la rentrée académique avec ses déclarations sur la réforme du paysage de l’enseignement supérieur, dont le décret est annoncé pour décembre, le Ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) est aux abonnés absents du Parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles jusque fin novembre. 

« M. Marcourt était déjà absent lors de la dernière séance plénière et ce, bien que son décret sur les nouvelles habilitations dans les hautes écoles passait. Cette semaine, c’est la Ministre Laanan qui a dû assurer la Commission de l’Enseignement supérieur et, à présent, on nous annonce qu’il sera également à l’étranger lors des prochaines commissions, soit jusque fin novembre ! Certes, je peux comprendre que M. Marcourt prenne ses responsabilités en tant que Ministre wallon de l’Economie, mais j’aimerais qu’il se rappelle qu’il a également des grandes responsabilités au sein de la Communauté française. Un secteur qu’il mis dans une grande incertitude et qui attend des réponses… Mais y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? », demande Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

Le MR s’inquiète en effet des délais, sachant que le Ministre Marcourt a annoncé son décret sur la réforme du paysage de l’enseignement supérieur pour décembre. Période pendant laquelle sera également discuté le budget. Une réforme aussi fondamentale pour nos universités et hautes écoles mérite mieux qu’une discussion à la va-vite, sur un coin de table et en l’absence de son Ministre de tutelle.