Cours de religion

Le président du MR Olivier Chastel prend acte de l'arrêt rendu par la Cour constitutionnelle relatif au droit des parents de faire assumer l'enseignement dispensé par les pouvoir publics dans le respect de leurs convictions religieuses et philosophiques. 

 « Cet arrêt marque un tournant décisif dans l'histoire de l'enseignement officiel en Belgique. Dans une démocratie comme la nôtre, un arrêt de la Cour constitutionnelle ne peut pas être ignoré par les responsables politiques », déclare Olivier Chastel. 

 Le président MR voit dans cet arrêt la confirmation du bien-fondé du combat mené par le Député Richard Miller depuis des années pour que l'organisation des cours dits philosophiques soit réformée. Le MR rappelle que Françoise Bertieaux, dans le même esprit, a déposé d'ores et déjà une proposition de décret visant à créer un cours de citoyenneté obligatoire. 

 Toutefois vu l'importance de cet enseignement pour nos élèves et pour notre société, Olivier Chastel en appelle au bon sens en proposant la mise en place immédiate et pour une durée de trois mois, d'une commission mixte (parlementaires et représentants des différents cours convictionnels) afin de dégager la meilleure façon de répondre à l'arrêt de la Cour constitutionnelle et de mettre en œuvre l'indispensable réforme des cours philosophiques.