Elève de l'Athénée Leonardo da Vinci agressé

Rien qu’en ce mois de janvier, deux élèves ont dû quitter, contraints et forcés, leur établissement scolaire. Victime de harcèlement parce que juive, la première a quitté l’Athénée Emile Bockstael de Laeken ; violemment agressé, le second a peur de retourner dans son école, l’Athénée Leonardo da Vinci d’Anderlecht.

Dans ce second cas, des enquêtes sont en cours – à la fois judiciaire et administrative – et nous sommes dans l’attente de conclusions afin de cerner les éventuelles responsabilités. Mais la Ministre de l’Enseignement Joëlle Milquet (cdH) doit agir et certainement pas se limiter à un rôle bureaucratique de « replacement » des élèves.

« Se contenter de replacer l’élève exclu de l’école par la force des choses, c’est s’incliner devant le fait accompli que certaines de nos écoles en Communauté française sont devenues de véritables ghettos. La Ministre doit s’attaquer aux causes et pas seulement remédier tant bien que mal aux conséquences. Mais le gouvernement, au sein duquel PS et cdH sont partenaires pour la 3ème législature, a toujours nié le problème pourtant dénoncé de longue date et plus particulièrement encore dans les grandes villes. Mais je suppose qu’on va nous proposer un énième plan-plan-plan avec moult consultations pour les 5 ans à venir… », regrette Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Groupe MR interpellera en ce sens la Ministre de l’Enseignement au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.