Prévention à la radicalisation religieuse dans les écoles

Le Groupe MR apprend l’envoi par la Ministre de l’Education Joëlle Milquet (cdH) d’une circulaire à toutes les écoles. Elle y suggère, aux acteurs qui le souhaitent, de suivre une formation à la prévention de la radicalisation religieuse auprès de emridnetwork, qui s’avère être un réseau musulman de recherche dont le fondateur est Farid El Asri, principal soutien du professeur controversé de religion islamique à l’Athénée Leonardo da Vinci à Anderlecht.

« Je suis sidérée ! Alors que la Ministre Milquet se réfugiait, hier en Commission, derrière l’attente de conclusions de l’enquête en cours concernant les faits de violence à Leonardo da Vinci et dans lesquels M. Mahi est incriminé, elle choisit le principal supporter de ce professeur controversé pour former nos enseignants à la prévention de la radicalisation. C’est soit une mauvaise blague, soit un très mauvais signal. Déjà, à la lecture de sa lettre ouverte dans laquelle il réaffirme certains propos clairement contraires à nos valeurs et à l’Etat de droit, j’étais très étonnée que ce professeur ne soit pas suspendu le temps de l’enquête », déplore Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le MR avait déjà critiqué la légèreté du plan anti-radicalisme du Gouvernement, mais, dans ce contexte, cela en devient dangereux et relève de l’irresponsabilité de la part de la Ministre qui fait preuve ici soit de naïveté, soit d’électoralisme. Quoiqu’il en soit, le MR demande le retrait immédiat de cette circulaire.