Budget 2015

Le gouvernement PS-cdH avait annoncé en juillet un déficit de 140 millions, il sera finalement de 170 millions… En optant pour le moindre effort, cette majorité aggrave la situation financière de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les années à venir, mettant en danger un certain nombre d’acquis !

Quant aux différentes mesures annoncées, le MR regrette que l’on rogne une fois de plus l’autonomie des directions d’écoles. En touchant au financement différencié des écoles à discrimination positive – sans évaluation préalable -, le gouvernement enlève des moyens aux écoles les plus fragilisées pour lui permettre de tenir ne fut-ce qu’une de leurs promesses électorales et financer la remédiation immédiate… pour une année en tout cas !

Par ailleurs, le PS-cdH table sur un effet-retour très rapide, mais incertain puisqu’on compte ici en année scolaire et non civile.

« Ce qui m’inquiète particulièrement, c’est que la Ministre de l’Enseignement Joëlle Milquet (cdH) annonce déjà pour la rentrée scolaire 2015 l’engagement de 350 nouveaux professeurs et ce, sans avoir la moindre certitude de pouvoir pérenniser la situation actuelle et les quelques avantages des professeurs déjà en exercice dans le futur. Enfin, si l’on additionne les économies communiquées par ce gouvernement, j’obtiens la somme de 113 millions et non 140 millions tel qu’annoncé… Où est le reste ? Dans quelles autres mesures se cachent les 27 millions restants ? », demande Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.