Inscriptions

La Ministre de l’Education Marie-Martine Schyns (cdH) annonce une énième (!) modification du décret Inscriptions. Pour le MR, ce n’est que de le poudre aux yeux électorale qui ne change absolument rien au fond du problème et ne répond à aucune attente des parents.

Le MR reste sur ses positions et demande la suppression du décret Inscriptions !

« Nous le savons. Le cdh le sait. Tout le monde le sait depuis qu’en 2009, la fin de l’adossement a été conclue au sein du Gouvernement PS-cdH-Ecolo : la Ministre doit trouver une parade au décret Inscriptions avant les élections ! Voilà qui est fait… enfin si ses partenaires de la majorité lui emboîtent le pas et c’est loin d’être acquis. J’attends un vrai projet de décret plutôt qu’une note de cabinet pour voir ce qu’il en est réellement !», explique Françoise BERTIEAUX, Chef de Groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Que penser de cette modification? Tout d’abord, le concept de « partenariat pédagogique » existe déjà dans le décret de 2007. Il s’agit donc ici de simple cosmétique de l’application des critères, rendant le tout des plus compliqués! Et sur ce concept, le MR a toujours été très clair : c’est à la fois la meilleure des choses pour les élèves qui en bénéficient et la pire pour ceux qui en sont écartés… Mais tout ceci ne résoudra absolument rien aux difficultés rencontrées par les familles, notamment en termes de critères géographiques, dans le cadre des inscriptions. Le MR le répète : il faut supprimer ce décret !», répète Françoise BERTIEAUX.